Contact : 0 783 182 328 et contact@kdo-et-dko.com
Contact : 0 783 182 328 et contact@kdo-et-dko.com
Panier 0

Savez-vous être à l'écoute : l'art d'écouter les autres

ecoute ecouter hygiene de vie psychologie relation relationnel relationnelle relations sante

Savez-vous être à l'écoute : l'art d'écouter les autres

Vous est-il déjà arrivé de ne pas vous sentir écouté ? Qu'avez-vous ressenti ? Il est vraiment désagréable de parler dans le vide, et cela a pour conséquence d'engendrer des émotions telles que la frustration, la colère, l'impatience ; et la personne va simplement arrêter de s'exprimer comme elle en aurait besoin.

Je suis rentrée du travail hier soir après une journée très compliquée. J'avais besoin de vider mon sac, et je voulais donc tout raconter à mon conjoint pour me libérer et rechercher son soutien. Il lui arrive souvent en fin de journée de lire le journal pour se reposer. C'est le moment que j'ai (mal !) choisi pour discuter. Il était concentré dans son article, et ne m'a offert qu'une oreille distraite. Après quelques "Mmm" de sa part, j'ai décidé d'arrêter mon histoire au beau milieu d'une phrase, et il ne s'est même pas rendu compte que je n'avais pas terminé. 

Je ne raconte pas cette expérience pour jeter la pierre sur mon conjoint, car il s'est avéré qu'il avait lui-aussi eu une journée compliquée, et qu'il avait vraiment besoin d'aller dormir rapidement ! Mais ceci est quelque chose d'assez courant, et permet de mettre en évidence combien il est frustrant de ne pas être écouté.

 L'écoute est la base de toute communication. Pour faire la différence dans la vie des gens, une oreille aimante et disponible est souvent un outil utile ! Mais encore faut-il savoir tout ce qu'écouter implique.

hygiène de vie, écoute, ecoute, écouter, ecouter, relation, relations, relationnel

 

Que nécessite une bonne écoute ?

Lorsque quelqu'un a besoin d'être écouté, il cherche simplement à exprimer avec des mots les émotions qu'il ressent. Etre choisi comme "oreille" est un signe de confiance, et doit donc être pris au sérieux.

  • Savoir écouter commence par savoir se taire ! Si quelqu'un m'explique un de ses déboires, je peux être tentée de lui dire immédiatement : "Ah, oui, ça m'est arrivé aussi, c'était horrible !". Cela n'a pas pour conséquence d'aider votre interlocuteur à se libérer puisque vous profiterez de son histoire pour parler de vos propres malheurs.

 

  • Il faut donc savoir oublier ses soucis personnels. Oublier nos déboires passés qui pourraient nous rappeler ceux que l'on nous raconte, et oublier aussi ceux qui sont dans notre tête, et qui nous préoccupent. Souvent le quotidien nous fait réfléchir. Notre cerveau est constamment amené à penser, réfléchir, chercher des solutions, ressasser un problème, etc. Pour être disponible et écouter nos proches, nous devons savoir mettre ce flux de pensées en sourdine, et leur offrir notre disponibilité.

 

  • Un autre pré-requis pour savoir écouter est de savoir oublier les conseils à tout va. Notre interlocuteur n'a pas besoin que nous pensions à sa place. Il cherche à se libérer. On peut ensuite l'amener à trouver des solutions, et lui donner des idées pour approfondir ses réflexions. Mais "écouter" et "conseiller" son deux choses différentes qui répondent à deux besoins différents.

 

  • Ceci m'amène au dernier point que je souhaite évoquer avant de passer aux différents types d'écoute. Une autre chose importante quand on écoute est de ne pas juger. Votre interlocuteur se rendra vite compte que vous le jugez ou non, et une écoute sans jugement incite vivement à la confession. En revanche, quand je me sens jugée, je me renferme, et je ne me confie pas. Il ne faut pas vouloir changer la personne, mais l'aider à se sentir mieux en l'écoutant. Difficile parfois, mais tellement enrichissant !

L'estime, l'empathie et le respect sont donc des qualités indispensables à une bonne écoute. Voyons dans la suite les trois façons d'écouter pour bien montrer à votre interlocuteur que vous êtes entièrement disponible, et l'aider dans son chemin.

hygiène de vie, hygiene de vie, ecoute, ecouter, écoute, écouter 

Les trois types d'écoute

Il existe différents types d'écoute, et vous pourrez les appliquer suivant les circonstances : 

  • L'écoute active : grâce à notre bienveillance et notre présence, celui qui parle réussira à entendre ce qu'il dit, et à comprendre ses ressentis.
  • L'écoute résonnance : permet d'amplifier les dires de notre interlocuteur, l'aide à les mettre en avant, à les faire naître et les approfondir, sans jugement ou prise de position.
  • L'écoute miroir : c'est l'écoute ultime, celle qu'il faut chercher à savoir offrir. Elle est inconditionnelle et permet d'exprimer des sentiments, et émotions profonds.

Ecouter est réellement un exercice qui se travaille et s'apprend. Décider d'être disponible et à l'écoute, décider de faire taire notre flux de pensées pour écouter celui d'un autre : le chemin est compliqué, mais l'enjeu en est des relations de confiance, et de respect mutuel.


Article précédent